urbanista-logo


4,1
4.1 out of 5 stars
Design:5 out of 5 stars
Son:3.5 out of 5 stars
Fonctionnalités:3 out of 5 stars
Autonomie:5 out of 5 stars

Urbanista-Miami-Casque

Avec le Miami, la société suédoise Urbanista a élargi sa gamme, pour désormais inclure un casque sans fil offrant une longue autonomie, une suppression active du bruit et un mode de son ambiant, pour la sensibilisation externe.

En plus de la norme Bluetooth 5.0, ce modèle optimisé pour les basses, prend également en charge le format de codec audio AAC de haute qualité.

L’Urbanista Miami est destiné à offrir une alternative beaucoup plus abordable au célèbre casque de Sony : le WH-1000XM4.

 

Urbanista Miami : Conception

Si l’autonomie donne déjà à l’Urbanista Miami un avantage à vos yeux, son niveau de conception et de finition ne va faire que renforcer ce sentiment.

Avec son prix en tête, il est quasi impossible de trouver à redire sur la façon dont ce casque est conçu.

La qualité des matériaux embarquait est élevée, d’autant plus que sa conception est robuste.

La qualité de construction dépasse les attentes pour ce prix. Au lieu d’être fait de plastique fragile, le Miami est fabriqué en aluminium aux finitions mat, avec du cuir végétalien enveloppant les oreillettes et le bandeau rembourrés.

Ce n’est pas le casque supra-auriculaire le plus pliable, et le plus facilement transportable au monde, mais les oreillettes tournent à plat pour un rangement facile. Et il y a quelques petits ajustements de pivot, en plus du bandeau réglable standard.

La connectivité sans fil embarque le Bluetooth 5.0, qui est plus que capable de tirer le meilleur parti du streaming.

La commande vocale prend en charge Google Assistant et Siri.

Commandes

Il y a une poignée de commandes physiques sur les 2 oreillettes.

Sur la gauche, vous trouverez une prise USB-C (seulement 10 minutes de charge tiendra le Miami pendant 2 deux heures) et 1 bouton pour activer ou désactiver l’ANC.

Tandis que sur la droite, vous verrez une rangée de 3 boutons permettant d’appairer l’appareil de votre choix, de lancer la lecture ou de mettre en pause, de répondre/terminer/rejeter un appel, et de faire appel à l’assistant vocal.

Vous pourrez aussi augmenter/diminuer le volume, et sauter en avant/en arrière entre les pistes.

 

Urbanista-Miami-Commandes

Ces 3 commandes sont beaucoup trop proches les unes des autres à mon goût, et il est assez difficile de les différencier.

Appuyez sur une commande, et vous ne serez même pas sûr de ce qui va se passer après, si vous ne les avez pas toutes mémorisées.

Capteur de détection

Le Miami a un capteur de détection à l’intérieur de l’écouteur droit, qui permet de mettre automatiquement en pause le son lorsque le casque est retiré de votre tête, et le reprend lorsqu’ils est remis en place. Une fonctionnalité toujours plaisante à avoir.

Accessoires

L’Urbanista Miami est livré avec 1 étui de transport rigide, 1 câble auxiliaire de 3,5 mm, 1 câble de charge USB-C et 1 adaptateur pour avion.

 

Urbanista-Miami-accessoires
 

Urbanista Miami : Connectivité

L’appairage du Miami peut être effectué dès la mise sous tension, en appuyant brièvement sur le bouton central de la commande situé sur le côté droit de l’écouteur.

Appuyer sur la commande met automatiquement le casque en mode d’appairage.

Une fois la connexion sans fil établie, le bouton multifonction central contrôle la lecture. Ce bouton sert également à répondre et à mettre fin aux appels, tandis qu’une pression prolongée rejette les appels.

Vous pourrez activer les assistants vocaux en appuyant 2 fois dessus.

La connexion Bluetooth est stable, et possède une portée supérieure à la moyenne d’environ 12 mètres.

 

Urbanista Miami : Performances

Le casque a une signature sonore chaleureuse, principalement orientée vers les basses. La sortie audio est délivrée par des haut-parleurs de 40 mm.

Comme pour l’Urbanista London, la signature sonore du Miami a été réglée par Axel Grell, ancien ingénieur du son chez Sennheiser.

La signature sonore est principalement orientée vers les basses. Le son manquera donc de détails dans les médiums et les aigus.

Cela ne veut pas dire que le Miami ne permet pas une écoute agréable. Il offre une qualité sonore assez bonne pour son prix. Mais comme dit précédemment, le niveau de clarté dans les registres moyens et supérieurs laisse un peu à désirer.

La reproduction des basses du Miami est vraiment opulente. Elles semblent massives et très puissantes.

Cependant, la reproduction n’est pas nette et percutante, ce qui rend les basses un peu boueuses dans les volumes élevés.

Compte tenu du niveau des basses fréquences, les médiums et les aigus semblent un peu restreints.

ANC

En mode ANC, le son semble légèrement s’améliorer et être plus clair dans l’ensemble, car la plage des graves est abaissée et sonne sensiblement plus sec, et plus défini.

Les voix gagnent également en présence.

La suppression active du bruit réduit sensiblement les basses et moyennes fréquences, tandis que la plage des hautes fréquences n’est que légèrement étouffée.

Mode Ambiant

Le filtrage est assez efficace. Il faut cependant accepter un léger bruit de fond, que vous ne retrouverez pas en mode ambiant, qui a une restitution des basses plus complète.

Le mode ambiant est impressionnant par son amplification précise du monde extérieur. Vous pourrez clairement entendre ce qu’il se passe autour de vous, après avoir mit en pause la lecture.

Même pendant la lecture, une bonne intelligibilité est maintenue jusqu’à un volume moyen.

 

Urbanista Miami : Autonomie

Lors des tests, l’Urbanista Miami a duré plus de 46 heures avec l’ANC activé. Cette longue autonomie est alimentée par une batterie interne de 750 mAh.

C’est un résultat assez incroyable.

Les AirPods Max ne peuvent gérer qu’environ 20 heures. Le Sony WH-1000XM4 fait mieux avec 30 heures au compteur, car il produit un bien meilleur ANC.

Mais le Miami dépasse même les chiffres annoncés par Urbanista, qui indiquent une autonomie de 40 heures avec ANC, et 50 heures en mode neutre.

Une recharge d’1 heure vous permettra de récupérer 80% d’autonomie.

 

Urbanista Miami : Verdict

L’Urbanista Miami a vraiment beaucoup de qualités.

Il possède une très bonne autonomie, une qualité de fabrication soignée, un jolie niveau de finition, il est confortable, et produit un plutôt bon son (même s’il manque de détails dans les aigus et les médiums).

Mais malgré ses défauts, Urbanista a mit beaucoup d’efforts dans le Miami pour compenser au mieux.

Avantages Inconvénients
– Design minimaliste et plusieurs jolies couleurs disponibles
– Audio de plutôt bonne qualité
– Superbe autonomie de la batterie
– Reproduction impressionnante des basses
– Port USB-C
– Prise en charge du format AAC
– ANC pas exceptionnel
– Léger bruit de fond avec ANC activé
– Peu de détails dans les médiums et les aigus
– Pas d’aptX

Urbanista-Miami-Boîte

Spécifications

  • Version Bluetooth :  5.0 classe 2
  • Capacité de la batterie : 750 mAh
  • Portée de travail:  10m +
  • Distance du micro : 0,5 m
  • Gamme de fréquences :  20 Hz – 20 kHz
  • Gamme RF :  2,402 GHz-2,480 GHz
  • Impédance :  32Ω±15%
  • Sensibilité :  107±3dB @1KHz
  • SBC : Oui
  • CAA : Oui

Logo-les-meilleures-enceintes-avis