hyperx-logo


3,3
3.3 out of 5 stars
Design:4.5 out of 5 stars
Son:3.5 out of 5 stars
Fonctionnalités:2 out of 5 stars

HyperX_SoloCast

L’HyperX SoloCast est un micro qui a pour objectif de fournir un son vocal de haute fidélité, pour les streamers à petit budget, et les personnes qui utilisent Zoom au quotidien.

 

HyperX SoloCast : Conception

Si une chose caractérise l’HyperX SoloCast, c’est sa simplicité.

C’est un micro USB avec un capteur de sourdine, et pas grand chose d’autre. Il n’y a aucun cadran de volume ou d’option de surveillance intégrée, ni même de prise en charge de l’application HyperX NGenuity.

L’HyperX SoloCast est un micro conçu pour être plug-and-play. Branchez-le, placez-le devant vous, et vous êtes prêt à l’utiliser. Et à cet égard, il fonctionne très bien.

Le micro est compact, à peine 13 cm (~5 pouces) de long, et environ 5 cm d’épaisseur (~2 pouces). Mais il a un vrai poids avec ses 260 g.

Le micro est logé dans un filtre anti-pop en métal noir, avec une moitié inférieure en plastique dur, et en métal. Rien ne craque ou ne semble fragile.

Support

Cependant, même si le micro semble solide, on ne peut pas en dire autant de son support.

L’HyperX SoloCast est livré avec un support en plastique plutôt fragile, avec un anneau de montage qui entoure le micro juste en dessous du logo.

La base du support est lestée et arbore un fond caoutchouté, ce qui est agréable. Mais la tige et la charnière se plient et fléchissent un peu trop à mon goût.

En raison de la petite taille du support et de l’absence de support antichoc, je dirais que l’installer sur une perche est plutôt essentiel pour pouvoir en tirer le meilleur son.

Le SoloCast mesure 3,1 x 3,1 x 7,1 pouces sur son support, et 3,1 x 3,1 x 5,1 pouces sans le support, ce qui le rend juste un peu plus grand que le Seiren Mini (2,2 x 3,5 x 6,4 pouces sur son support).

Son

J’ai trouvé qu’avoir un son décent avec l’HyperX SoloCast était assez facile. Bien que cela demande certainement un peu plus de bricolage qu’un casque de gaming, ou le micro intégré de votre ordinateur.

Directivité cardioïde

Ce micro a une directivité cardioïde, il captera donc plus efficacement le son de devant lui et de ses côtés.

À un niveau de base, vous devrez essayer de trouver une position où l’avant du SoloCast pointe directement vers vous.

J’ai trouvé que 30 cm est plus ou moins la limite de distance, à laquelle vous devrez vous positionner par rapport au micro, avant que la qualité du son ne commence vraiment à se dégrader. Problème de son qui caractérise par une forte baisse de volume, et une nette perte de basses.

Plus vous pouvez vous rapprocher, mieux le son sera. Idéalement placez-vous à environ 10-15 cm.

diagram-cardioid

Angles & positions

Malheureusement, ce micro captera assez rapidement les bruits de frappe sur le clavier.

La position n’avait pas beaucoup d’importance sur les bruits de clics. Si vous achetez ce micro pour les réunions Zoom, attendez-vous à appuyer très souvent sur le capteur de sourdine.

Le SoloCast offre une variété d’angles et de positions, y compris un angle d’inclinaison vertical qui vous permettra de pointer le micro vers votre bouche si vous l’utilisez sur un bureau. Le berceau pivote également à des angles de 45°, et offre une rotation de 180° au total. C’est donc un micro assez souple.

 

HyperX SoloCast : Performances

L’HyperX SoloCast est un micro doté d’une capsule à condensateur, capable d’enregistrer de l’audio 16 bits, à une fréquence d’échantillonnage de 48 kHz.

Il offre un son largement précis sur tout le spectre vocal. Cela signifie que, même si vous avez une voix très grave ou très aiguë, vous n’aurez aucun problème à avoir un son clair lorsque vous l’utiliserez.

Alternatives

L’HyperX SoloCast est un bon micro un peu rudimentaire. Que vous soyez un artiste d’enregistrement, un streamer, ou que vous souhaitiez simplement plus d’options : il existe de nombreux autres micros parmi lesquels choisir.

Par exemple, cela vaut la peine de payer plus pour le JLab Talk Pro si vous voulez un micro de podcasting plus sérieux. Et surtout si vous souhaitez un jour enregistrer avec des instruments.

Le SoloCast sonne bien pour son prix. Mais son unique motif d’enregistrement est cardioïde. Il ne peut donc pas enregistrer efficacement une voix, à moins que vous ne parliez directement devant lui. Les motifs bidirectionnels, omnidirectionnels et stéréo du Talk lui confèrent donc une bien plus grande flexibilité.

Le Shure MV7 offre quant à lui une expérience d’enregistrement plus raffinée. Il possède une sortie XLR et USB simultanée, un excellent logiciel compagnon, une excellente conception et un son fantastique. Il est évidemment beaucoup plus cher, mais si vous recherchez une très haute qualité, cela peut valoir de dépenser un peu plus.

 

HyperX SoloCast : Fonctionnalités & logiciels

Comme vous pouvez vous y attendre d’un micro d’entrée de gamme, il n’y a pas grand-chose à modifier au niveau matériel, ou du logiciel.

Là où le SoloCast a un avantage certain sur le Seiren Mini, c’est l’ajout d’1 bouton de sourdine physique, situé en haut de la capsule du micro.

Au lieu d’un interrupteur à clic, c’est un pavé tactile qui produit beaucoup moins de bruit perceptible, lorsque vous l’utilisez.

1 seul voyant lumineux émettra constamment un signal, lorsque le micro pas mis en sourdine, ou par intermittence lorsqu’il est mis en sourdine.

Pas de logiciel

Et heureusement, le SoloCast n’a besoin d’aucun logiciel pour fonctionner

Quiconque possède un casque, un clavier ou une souris qui sont tous fabriqués par différents fabricants, sait que chacun des appareils possèdent son propre logiciel/application. Vous savez donc à quel point il peut être ennuyeux d’installer un autre programme, juste pour modifier certains paramètres du micro.

Avec le SoloCast vous pourrez modifier le son à votre guise, en exécutant le micro dans un DAW et en appliquant des plugins à la piste.

 

HyperX SoloCast : Verdict

L’HyperX SoloCast est un microphone d’enregistrement très bien conçu.

Il est parfait pour les personnes qui utilisent au quotidien Zoom.

C’est également un ticket d’entrée à faible coût pour les streamers, qui ont des contraintes budgétaires et d’espace sur leur bureau.

L’HyperX SoloCast est riche en son, mais léger en fonctionnalités. Ce qui est un compromis idéal pour les débutants.

Avantages Inconvénients Où Acheter
– Qualité sonore
– Compact
– Commutateur Mute
– Micro abordable
– Bon son
– Support réglable
– Motif cardioïde uniquement
– Peu de fonctionnalités
logo-amazon

HyperX_SoloCast_Microphone_gaming

Spécifications

Alimentation : 5V/100mA (USB)
Ampérage : 47mA
Spécifications USB : USB 2.0 ( haut débit)
Taux d’échantillonnage : 48kHz, 44,1kHz, 32kHz, 16kHz, 8kHz
Profondeur de bit : 16 bits
Compatibilité : Windows 7 & et plus récent, Mac OS, PS4, PS5
Longueur du câble : 2m
Poids : Microphone : 261g
Support de micro 125g
Total avec cordon USB : 429,9g
Microphone
Élément : Microphone à condensateur Électret
Diagramme directionnel : Cardioïde
Réponse en fréquence : 20Hz-20kHz
Sensibilité : -6dBFS (1V/Pa à 1kHz)
Bruit (RMS) : ≤-74dBFS (pondéré A)

Logo-les-meilleures-enceintes-avis